Commnuauté CN, en communion avec toute l’Eglise

Le 12 octobre 2008 ,le Conseil Pontifical pour les Laïcs a décrété la reconnaissance officielle de la communauté Canção Nova comme association internationale privée de fidèles, pour une période Ad Experimentum et le 29 juin 2014, le décret de reconnaissance définitive a été signé par le même Conseil Pontifical.

Cette reconnaissance signifie que le Saint-Siège atteste la communion de la communauté Canção Nova (Chant Nouveau) avec l’Eglise.Sa mission est en communion avec le successeur de Pierre et les successeurs des apôtres, les évêques.
La reconnaissance canonique d’une association signifie aussi que [l’autorité ecclésiale (évêque diocésain, conférence épiscopale, Saint Siège) a pris connaissance]ou bien[les autorités ecclésiales respectives…ont pris connaissance]officiellement de son existence à travers le statut qui a été présenté – canon 299, §3 : 
«Aucune association privée de fidèles n’est admise dans l’Église à moins que ses statuts ne soient reconnus par l’autorité compétente. »
Cette autorité, après avoir examiné le dit statu, pour voir si son contenu est en conformité avec la doctrine, la discipline et l’intégrité ,se prononce à propos de l’authenticité chrétienne ecclésiale ou non de l’association. Si le statut est reconnu (ou approuvé) l’association est officiellement accueillie par l’Eglise comme un don de Dieu

Les associations privées de fidèles

Les associations privées sont constituées par un groupe de fidèles qui, par un accord privé,dans un acte libre, désirent ensemble atteindre quelques finalités propres à la mission ecclésiale.
Pour qu’une association puisse être reconnue en tant que telle par l’Eglise, deux choses sont nécessaires : que son statut soit approuvé par l’autorité ecclésiale compétente et que sa finalité soit en accord avec le canon 298 §1 ,
« Dans l’Église, il existe des associations distinctes des instituts de vie consacrée et des sociétés de vie apostolique, dans lesquelles des fidèles, clercs ou laïcs, ou encore clercs et laïcs ensemble, tendent par un agir commun à favoriser une vie plus parfaite, à promouvoir le culte public ou la doctrine chrétienne, ou à exercer d’autres activités d’apostolat, à savoir des activités d’évangélisation, des oeuvres de piété ou de charité, et l’animation de l’ordre temporel par l’esprit chrétien. »